Ce jour, un jour

Publié le par Dalida

Je me sens vide.
Je me sens petite et trop fragile.
J'ai envie d'évasion. J'ai envie de fuir pour ne pas revenir.
Je me sens prisonnière. J'ai les mains attachées et la bouche fermée.
J'ai envie de liberté. J'ai envie de m'éloigner pour ne plus y penser.
Tout ce parcours si tourmenté, si accidenté...J'attends qu'il débouche sur quelques chose de beau, de saint et de limpide.
Le temps qui passe et les jours qui se suivent, tous pareils...
Où est le sens? Où est la perspective?
Je me sens inutile et incomprise.
J'écris en vrac, sur ce bout de papier, mes soupirs et ma souffrance.
J'ai envie de crier mon amour. J'ai envie de le vivre.
J'ai envie de casser et de faire du mal.
J'ai envie.
Oui.

Publié dans Notes personnelles

Commenter cet article

Lili 13/06/2008 13:10

Ce qui est bien c'est que tu te rebelles sur tout ce qui se passe dans ta vie de l'intérieur comme de l'extérieur...
Je suis persuadée que le premier pas vers une liberté exquise et un bonheur profond ... pas du tout illusoir
Gros Bisou

On pourrait bien en parler plus autour d'un café ;-)

Dalida 25/06/2008 11:49


avec grand plaisir Lili...


slim 10/06/2008 13:18

et bein cé comme si tu parles de moi là ...
quand ça bouille autant à l'intérieure cé dure trés dure ... je comprend parfaitement ce que tu sens

Dalida 10/06/2008 21:08


Oui c'est dur...mais il faut se dire aussi que c'est surmontable, sinon on ne s'en sortira jamais.