Le temps qui reste

Publié le par Dalida

Moi et lui
Lui et moi
Histoire de complicité, d'affinité...Histoire de souffrance aussi.
Beaucoup de choses à réaliser, d'autres irréalisables tout court! Mais, ce qui fait le plus mal, c'est cette incapacité de changer le déroulement des évènements. J'aimerai qu'on arrête! J'aimerai que tu arrêtes de penser et de réfléchir!! J'aimerai que tu retrouves ta paix intérieure, ta sérénité perdue, ta joie de vivre et d'aimer....
Oh mon dieu!
J'aimerai tant de choses... des choses réalisables... mais d'autres qui restent irréalisables tout court!
Entre temps, le temps qui court, ce temps qui ne s'arrête jamais.
Ce temps qui est devenu  mon ennemi.
Il est là, il avance, il me fait douter et me donne envie de m'envoler. Le temps ne m'aime pas, ne me comprends pas. Il n'aime pas ma façon d'être, fondamentalement hors du temps et de l'espace.
Je suis un oiseau. Tantôt, je me sens comme son plumage abîmé, fragile et usé, tantôt, je me sens comme ses ailes fortes et battantes, telle une déesse de l'Égypte ancienne.
C'est le temps qui me fait sentir ainsi.
Ce temps que je ne compte plus, que je ne considère plus...

Publié dans Notes personnelles

Commenter cet article

MALI 08/09/2008 19:08

Le problème du temps Dalida, c’est que le tampax. Le temps passe mais est on sûr que ce n’est pas nous qui passons devant lui ? Le temps est impitoyable pour les adultes : il les mène irrémédiablement vers la veule vieillesse. On dit surtout pour les femmes…mais elles vivent plus longtemps. Le tampax fait reculer les grossesses, la vie. Alors les mecs là-dedans ? Il faut prendre ce qu’ils ont de meilleur et jeter leurs infamies. Les hommes aussi ont leurs démons. Nul n’est épargné. Alors…le tampax est ton pire ennemi. L’Idéal c’est plus de tampax : grossesse, allaitement deux ans après grossesse, reallaitement deux ans après regrossesse et le tampax sera foutu. Voilà comment faire la nique au temps qui passe en éliminant le tampax.
Ce que je viens de te raconter, je ne sais si c’est de l’humour, de la poésie, du bon sens ou de la bêtise. Relis-le et n’achète plus de tampax. Tendrement. MALI

weblife 25/06/2008 08:30

Ho sublime Aznavour !!
Merci Princesse

princessTanit 24/06/2008 22:09

je te dédie cette chanson:
Laisse-moi guider tes pas dans l'existence
Laisse-moi la chance de me faire aimer
Viens comme une enfant au creux de mon épaule
Laisse-moi le rôle de te faire oublier
Le temps qui va
Le temps qui sommeille
Le temps sans joie
Le temps des merveilles
Le temps d'une jour
Temps d'une seconde
Le temps qui court
Et celui qui gronde

Le temps, le temps
Le temps et rien d'autre
Le tien, le mien
Celui qu'on veut nôtre

Le temps passé
Celui qui va naître
Le temps d'aimer
Et de disparaître
Le temps des pleurs
Le temps de la chance
Le temps qui meurt
Le temps des vacances

Le temps, le temps
Le temps et rien d'autre
Le tien, le mien
Celui qu'on veut nôtre

Le temps glorieux
Le temps d'avant-guerre
Le temps des jeux
Le temps des affaires
Le temps joyeux
Le temps des mensonges
Le temps frileux
Et le temps des songes

Le temps, le temps
Le temps et rien d'autre
Le tien, le mien
Celui qu'on veut nôtre

Le temps des crues
Le temps des folies
Le temps perdu
Le temps de la vie
Le temps qui vient
Jamais ne s'arrête
Et je sais bien
Que la vie est faite

Du temps des uns
Et du temps des autres
Le tien, le mien
Peut devenir nôtre

Le temps, le temps, le temps

Dalida 25/06/2008 11:47


wahdik ya princesse!!
mon ami adore aznavour et donc moi aussi...:)


NOCTURNE 22/06/2008 23:07

eh oui, le temps, l'ennemi de la vie, il nous vole notre vie.

Dalida 25/06/2008 11:46


Bienvenue Nocturne.


amri abderraek 20/06/2008 19:33

he oui c est la vie
on part un jour ainsi
peut etre sur un coup de téte
on en a ras la casquette
et puis on se ressaisie
on se dit ce n est pas fini
il faut reprendre la route
se relever coûte que coûte
ne pas faire marche arriere
relever les barrieres
de décourber le dos
et enfin dire IL FAIT BEAU

Dalida 25/06/2008 11:46


Aller de l'avant quoi, parce qu'en fin de compte, rien ne se perds mais tout se transforme!
Merci d'être là.