Les choses non dites

Publié le par Dalida

Qu'attends-t-il de moi? Que je sois tolérante, souple, affectueuse et compréhensive? Oui mais, comment faire semblant que tout cette histoire est normale?
Pas seulement une histoire sans statut mais aussi une histoire sans but et sans aucune perspective. On est là, je suis là, pour donner un coup de main, pour encourager, pour applaudir, pour faire avancer les choses! Oui mais, à quel prix?
Il m'a mise en dehors de sa boule privée. Pas le droit de m'immiscer parce que sinon il m'accusera de vouloir le manipuler et le guider à ma guise.
Moi j'ai envie de programmer, de projeter, d'ordonner, de brûler les étapes, de voir la lumière! Je me précipite, je cours, je crie et je pleure, oui mais, à quel prix?
Moi je n'arrive plus à imaginer ma vie sans lui. Il est là, il me hante, il me désoriente, il me bouscule, il me fait vivre, il me fait peur parfois!
Lui qui se décrit un hypersensible, un être fragile et tendre, n'arrive pas à assumer une faute, un geste, un acte, une rupture. Le passé le hante, le poursuit, le culpabilise. Ce passé, le sien qui est devenu aussi le mien.
Je me retrouve avec cette figure inconnue de l'autre, toujours présente dans sa vie, oppressante, insistante voire terrifiante et vulgaire.

Je me sens la perdante dans toute cette histoire. Mais, je me sens aussi la plus forte. C'est terrible cette sensation d'être le plus fort. Je le regarde et je vois toute sa souffrance et tout son désemparement. Je n'arriverai jamais à le quitter. Comment pourrai-je l'abandonner?
C'est lui qui le fera. Le jour où il se sentira plus fort, plus sûr, plus stable, il me quittera et soulagera sa peine. Il se mariera et réalisera ses rêves. Il se souviendra de dalida, parfois, de temps en temps, et il lui souhaitera d'être heureuse.
Elle, dalida....je n'arrive pas à imaginer son état. Elle sera sûrement triste. D'ailleurs, elle l'a toujours été.

Publié dans Notes personnelles

Commenter cet article

saikiki 09/07/2008 17:06

tu m'as mal compris :-)
je voulais te dire qu'à te lire j'ai l'impression de ME lire... (même sensation, même injustice, même peine)
bisousss

saikiki 09/07/2008 01:06

tu es sure que nous ne parlons pas de la meme personne?
bises

Dalida 09/07/2008 10:46


????????
ABSOLUMENT SURE!!!!


koikoi 07/07/2008 18:16

mon dieu!, voila une relation à sens unique
ya rien a faire de spécial sauf qu'il ouvre ses yeux et qu'il se rendt compte que tu es la

on dit que le temps, aide mais quand on aime on oublie jamais
que dire d'autre à part courage !!
et en esperant que tes voeux se réaliseront
bien à toi

Dalida 07/07/2008 21:38


Merci pour ton passage.
C'est une relation compliquée avec des hauts et des bas...Là ce sont mes pensées les plus enfouies en moi. Je les dégage hors de moi, je les expulse par l'écriture!!


khanouff 07/07/2008 09:42

Et si on inversait les rôles, et si ta phrase s'écrivait ainsi :
"C'est moi qui le fera. Le jour où il se sentira plus fort, plus sûr, plus stable, ou pas qu'importe, je le quitterai et soulagerai sa peine. Je me marierai et réaliserai mes rêves. Il se souviendra de dalida, parfois, de temps en temps, et il lui souhaitera d'être heureuse. "
Et elle le sera :)

Dalida 07/07/2008 21:37


Non! Je ne veux pas inverser les rôles, je veux changer la fin....dis moi que c'est possible!


weblife 07/07/2008 08:06

Le temps qui passe, l'attente, le rêve et l'empressement, ça fait souffrir, ça use..
Laisse le temps faire et essaye juste de ne pas rater les petites joies ça et là..et ça viendra quand ça viendra, on ne peut pas recréer le destin ni le changer, ce qui doit venir viendra.

Dalida 07/07/2008 21:36


En effet! Je suis patiente...j'ai eu la certitude auj. que c'est ma plus grande qualité!!!